POST DE GUILLAUME LUGEZ

Psychologue Coordonnateur

https://www.linkedin.com/posts/guillaume-lugez-44299b19b_psychiatrie-et-sant%C3%A9-mentale-cest-le-moment-activity-6934775117109456897-qXRq?utm_source=linkedin_share&utm_medium=member_desktop_web

[Politique de santé mentale]

 

Le délégué ministériel à la santé mentale et à la psychiatrie, Franck Bellivier, a fait savoir quelques jours avant la nomination de Brigitte Bourguignon comme ministre de la Santé, qu'il se tenait à la disposition de la prochaine équipe ministérielle afin de poursuivre les chantiers engagés durant le précédent quinquennat.

 

Dans le cadre d'un entretien avec APMnews, il notamment fait part de son ouverture nouvelle concernant une possible évolution interministérielle de la délégation et sur l'idée d'une future loi-cadre pour la santé mentale.

 

À propos des mesures prises en direction des psychologues, il a indiqué avoir recensé environ 1900 inscrits au dispositif MonPsy et vouloir aller plus loin sur la nomenclature des actes remboursés, qui se limiterait aujourd'hui à du dépistage et du repérage selon lui. Bien que seuls 6% des psychologues exerçant une activité libérale se soient investis dans ce dispositif ouvert le 5 avril dernier, et ce pour une partie de leur activité seulement, la délégation espère désormais pouvoir leur proposer la création d'un statut de profession de santé.

**

 

Le précédent ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a quant à lui été nommé ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et de la vie démocratique, tandis qu'un nouveau ministère des solidarités, de l'autonomie et des personnes handicapées a été confié à Damien Abad.

Financement, autorisation, PTSM, l'enjeu de "l'accompagnement" de la psychiatrie sous peine de "réformes inabouties" par Frank Bellivier 

https://www.apmnews.com/nostory.php?objet=382618

 

** Concernant les psychologues, Frank Bellivier confirme dans cet article ce que nous dénonçons c'est-à-dire une paramédicalisation de la profession qui exercera selon les recommandations de l'HAS, sur prescription et ne pourra recevoir que les patients de sa spécificité.

Effectivement, Frank Bellivier dit : 

   - Créer une profession de santé ;

   - Développer une nomenclature des actes remboursés ;

   - Former les psychologues qui rentreront dans le dispositif ;

   - Psychologues avec des expertises très spécifiques.

Bien sûr tout ceci sur volontariat et Frank Bellivier de préciser comme en Belgique mais oublie de dire que la paramédicalisation est actée et donc s'applique pour tous les psychologues.

 

 

Psychiatrie et santé mentale : c'est le moment d'aller plus loin par Frank Bellivier 

https://www.apmnews.com/nostory.php?objet=382617

Frank Bellivier veut des indicateurs de process, de résultats et des indicateurs d'activité qui permettent de mesurer ces modes d'organisation.

Il prévoit également de l'ambulatoire intensif.