« D i v e r s i t é s   d e s   d i s p o s i t i f s

( a n a l y s e   d e   l a   p r a t i q u e ,  g ro u p e  d e   p a ro l e   e t   r é g u l a t i o n ) :

e n je u x   e t   c o h é re n c e s   a v e c   l e  c a d re   i n s t i t u t i o n n e l »

Formation dispensée par l’organisme Transition 

Janvier 2020

Présentation de l'organisme de formation Transition :

A Transition, l'approche du travail de groupe nécessite à la fois :

- Une réflexion personnelle, revenir sur sa façon d'être, d'entendre et de comprendre ce qui se passe en situation groupale.

- Une réflexion dans son rapport au groupe, revenir sur sa façon de se situer dans les interactions et dans l’analyse de la place d’où on intervient.Que l'on soit conducteur ou participant, un certain nombre de facteurs conditionnent l'efficacité du travail de groupe. Il est donc important de savoir préciser l'objet, l’objectif et les principes de travail : ils déterminent la façon d'intervenir. 

La capacité de participer ou de conduire un travail de groupe est grandement facilitée par la clarté du dispositif mis en œuvre et des fonctions que l'on y assure. 

 

Cela nécessite de déterminer de façon suffisamment précise :

- Le dispositif approprié à la réalisation des objectifs

- L’objet de la tâche à effectuer, la centration et les principes de travail (règles par exemple) pour permettre aux participants de voir les limites du travail proposé.

- Les modalités de communication et de traitement de l'information,

- La fonction du conducteur et son registre d'intervention et d'interprétation,

- La cohérence entre le dispositif envisagé et le cadre institutionnel.

L’intérêt de s’intéresser à l’articulation entre les espaces de travail et d’élaboration dans une institution. 

Enfin, l'écoute est située au plan du groupe et non de chacun de ses membres. Une écoute groupale implique une attention particulière à la dynamique interne du groupe et, au niveau des processus qui structurent et circulent dans la situation groupale.

Objectifs de la formation :

> Définir la notion de groupe et ses fonctions.

> Développer ses connaissances sur les phénomènes conscients et inconscients dans un groupe.

> Développer la capacité de concevoir un dispositif de travail adapté au fonctionnement de son institution et à ses objectifs.

> Développer les capacités d’observation des phénomènes groupaux.

> Connaître les éléments de base pour construire un dispositif dans une institution et acquérir une méthodologie pour mettre en place des réunions

> S’approprier des méthodes de conduite des réunions.

> S’entraîner à conduire un groupe en rapport à un objectif de travail.

> Avoir des apports méthodologiques et des réflexions théoriques accompagnent les exercices réalisés.

Quelques repères sur le groupe

 

Etre avec le groupe nécessite de le constituer et ensuite de s'appuyer sur ce qui se passe dans le groupe :

> des tensions internes ;

> des dépendances ;

> une vie affective : fonctionnement intra-psychique, des vécus angoissants ;

> le groupe d'appartenance primaire dont chacun des membres est habité ;

> L'incorporat culturel et l'incorporat institutionnel qui font loi, qui vont de sens.

Il s'agit d'observer ce qui est à l'oeuvre dans le groupe

avec l'idée que chacun participe à l'équilibre du groupe.

- Un groupe n'est ni harmonieux, ni confortable. Chacun vient avec ses idéaux du groupe, ses valeurs,

y compris celui qui dirige le groupe.

- Un groupe est également influencé par les idéaux de l'institution.

- Temps, Action et Espace font constituer un groupe.

- Le groupe est une matrice à partir de laquelle les individus rejouent des expériences groupales antérieures.

Le groupe est une enveloppe qui fait tenir ensemble des individus (D. Anzieu)

Le groupe est traversé par le cadre institutionnel et son organisation :

> Logique Charismatique ;

> Logique Bureaucratique ;

> Logique Technocratique ;

> Logique Coopérative.

Chaque institution a son histoire, ses valeurs instituantes.

Processus et Phénomènes dans un groupe :

> Dépendance  / Attaque Fuite  /  Couplage ;

> Illusion groupale ;

> Contagion ;

> Contrat narcissique ;

> Pacte des négatifs ;

> Isomorphisme /  Homomorphisme.

Place des membres d'un groupe :

> Bouc Emissaire ;

> Porte-Parole ;

> Porte-Symptôme ;

> Porte-Rêve.

Les différents groupes :

> Régulation : Eclairage sur ce qui se produit par des références théoriques

> A.P.P : Enjeux psychiques dans la relation consciente et inconsciente avec ... 

> Supervision : Regard périphérique de fonctionner de manière consciente et inconsciente

Créer un groupe : 

Un groupe de parole n'est pas prédéfini en soi, il est toujours une créativité qui se pense à partir d'éléments de base :

> Groupe d'appartenance ;

> Cadre institutionnel ;

> Cadre interne.

Le travail exploratoire est donc essentiel :

> Qui fait la demande ?

> D'où vient la demande ?

> Quelle est la demande ?

> Comment fonctionne le service ? (Qu'est-il possible d'inventer ?)

Position éthique du psychologue :

> Contre-transfert anticipé : avant d'élaborer un groupe, anticiper une modalité de travail par rapport à soi.

> Se limiter à son rôle, il n'est pas possible de tout faire, même si tout est demandé.

> Les objectifs prédéfinis font guide.

> Aider chacun des participants au groupe à lâcher ses compétences ; les aider à ne pas faire la démonstration de ce qu'ils savent.

> Animer un groupe touche aux compétences de contenance.

Quand chacun pense en individuel, il n'y a pas de pensée groupale ce qui constitue un empêchement à la solution.

Il faut être convaincu d'un objectif commun et donc de réfléchir la solution ensemble.