PROFESSION EN DANGER

POURQUOI SE MOBILISER ?

 

Depuis plus d'un an, la spécificité de la fonction de psychologue continue d'être attaquée par l'adoption de plusieurs mesures qui se multiplient mais avec toujours la même finalité :

 

# Intentions du délégué ministériel à la santé mentale et psychiatrie #

https://www.linkedin.com/posts/guillaume-lugez-44299b19b_psychiatrie-et-sant%C3%A9-mentale-cest-le-moment-activity-6934775117109456897-qXRq?utm_source=linkedin_share&utm_medium=member_desktop_web

 

# Arrêté du 2 mars 2022 #

fixant la convention type entre l'Assurance maladie et les professionnels s'engageant dans le cadre du dispositif de prise en charge de séances d'accompagnement par un psychologue

# Décret du 17 février 2022 #

relatif à la prise en charge des séances d'accompagnement réalisées par un psychologue

# Arrêté du 10 mars 2021 #

relatif à la définition de l’expertise spécifique des psychologues    

# Rapport de l'Académie Nationale de Médecine du 18 Janvier 2022 #

Psychothérapies : Une nécessaire organisations de l'offre

# Rapport IGAS Psychologues de Octobre 2019 #

Prise en charge cordonnée des troubles psychiques : état des lieux et conditions d’évolution

Toutes ces mesures sont adoptées sans que le gouvernement considère le refus des psychologues qu'ils ne cessent d'adresser par l'intermédiaire des différents syndicats ou associations, regroupements de la profession.  

 


Le Réseau des Psychologues RP63,

qui regroupe les psychologues travaillant en institutions,  maintient sa position c'est-à-dire :

     > s'oppose à la paramédicalisation de la profession, 

     > défend la responsabilité du psychologue de ses actes par conséquent il est le seul à définir les thérapies qu'il utilise, 

      > défend la qualité des suivis et les conditions de travail des psychologues en institution,

      > rappelles que le titre de  psychologue est issu des sciences humaines ce qui ne peut en faire une profession médicale ou paramédicale. 

 

Aussi, le Réseau des Psychologues RP63 s'associe aux différentes mobilisations qui défendent les spécificités de la  profession car les mesures adoptées par le gouvernement ont des effets pour les psychologues des institutions comme nous avons pu le confirmer lors de la matinée d'échange proposée par l'association sous le titre :

"Malaise dans la Profession. Une profession en mal de dire".

Il est donc nécessaire d'exprimer un refus pour faire barrage à ces mesures, de faire lien avec les regroupements de défense de la profession pour porter ce refus jusqu'aux décideurs.

Les enjeux pour la profession sont tels que ne pas se positionner c'est permettre le pire.

COMMENT SE MOBILISER ?

Nous vous rappelons les actions en cours pour vous permettre de vous y associer et vous joignons une affiche pour faire savoir, dans vos institutions, auprès de vos patients, votre opposition et pouvoir faire connaître les mesures et leurs conséquences :

 

        - l'appel à manifester le 29 septembre

      - la lettre ouverte ci-dessous destinée aux médias.

Pour la signer vous pouvez  soit :

                    1/ Ecrire à ari_71@yahoo.fr (avec nom, prénom et titres)  ;

                   2/ Aller sur le groupe Facebook du Manifeste.

 

     -  "Pour l'avenir du soin psychique, signez la lettre aux candidats aux législatives !"

 

https://www.change.org/p/pour-l-avenir-du-soin-psychique-signez-la-lettre-aux-candidats-aux-élections-législatives/signatures/confirm?token=4ab9a546-3d7c-41b6-865a-d097c7cd5a7a